Depuis l’adoption de la loi Pinel en 2015, nombreux sont les Français qui décident d’investir dans l’immobilier neuf pour réduire leurs impôts sur le revenu.

Si effectivement de nombreux dispositifs existe pour optimiser sa fiscalité, le plus connu reste aujourd’hui le dispositif Pinel, qui permet d’acheter un logement pour le louer tout en bénéficiant d’un cadre fiscal avantageux.

Mais aujourd’hui, après quelques années, investir dans l’immobilier locatif est-il toujours intéressant ?

 

Acheter un logement neuf pour diminuer ses impôts

Vous venez de faire votre déclaration d’impôt et comme chaque année, vous vous demandez comment payer moins d’impôts ? L’immobilier neuf reste une véritable alternative pour alléger vos futures déclarations et le dispositif Pinel plus particulièrement.

Le principe est le suivant : l’investisseur achète un logement neuf éligible et s’engage à le louer pour une durée déterminée de 6, 9 ou 12 ans. Pendant cette durée, il a droit à une réduction d’impôt, en fonction du montant investi et de la durée d’engagement. Le loyer est soumis à un plafond et les ressources du locataire doivent correspondre au barème en vigueur. Dans certains cas, il permet de défiscaliser jusqu’à 21 % de votre investissement sur 12 ans.

 

La preuve par l’exemple

Vous achetez un T4 de 90 m2 à Toulouse au prix de 300 000 €, que vous décidez de louer pour une durée de 9 ans. Grâce à cet investissement, vous pouvez obtenir une réduction d’impôts de 54 000 € au total soit 6 000 €/an à déduire.

Précisons que les loyers sont définis en fonction des zones. Il en existe 4 : B2, B1, A et A bis. Chacune définit le plafond de loyer mensuel par m2 allant de 8,93 €/m2 (Zone B2) à 17,17 €/m2 (Zone A bis).

Toulouse étant situé en zone B1, votre bien pourra être loué à hauteur de 10,28 €/m2, soit 925,2 €/mois.

Au terme de la période de location, plusieurs alternatives vous sont proposées :

  • soit pour situation fiscale a changé et vous y emménagez,
  • soit vous continuez à louer votre logement neuf, en vous libérant néanmoins des obligations concernant le montant du loyer ou le plafond de ressources du locataire,
  • soit vous vendez votre logement neuf pour bénéficier d’une plus-value et réinvestir pourquoi pas dans un autre dispositif fiscal avantageux.

 

Si vous aussi vous souhaitez réaliser un investissement immobilier pour réduire le montant de vos impôts, préparer votre retraite ou vous constituer un patrimoine, n’hésitez pas à nous contacter.


Écrit par Émilie AUFAURE

Responsable marketing communication groupe ACANTYS.